Les élèves et étudiants de l’Eglise Evangélique des Assemblées de Dieu de Côte d’Ivoire (EEADCI) ont créé le 15 novembre 1979, conformément à la loi n° 60-315 du 21 septembre 1960 relative aux associations, une association apolitique, spirituelle à but non lucratif, dénommée Groupe des Elèves et Etudiants des Assemblées de Dieu de Côte d’Ivoire (GEEADCI). Le GEEADCI est une institution spécialisée des EEADCI et jouit d’une autonomie par rapport aux autres institutions de ladite Eglise. C’est un groupe scolaire et social au service de Dieu dans son milieu. Il proclame son attachement aux principes bibliques tels que reconnus par la doctrine des Assemblées de Dieu. Il affirme sa volonté de coopération avec tous les mouvements et associations qui partagent son idéal de propagation de l’évangile et respect des principes de l’éthique évangélique ou biblique.

Cependant le groupe a connu de deux (2) grandes périodes. La première est celle du régime de secrétariat de 1979 à 1995 soit 16 ans. Pendant ces seize années, le GEEAD va progressivement évolué :le secrétariat d’Abidjan dès 1979 puis celui de Yamoussoukro en 1991 et celui de Bouaké en 1992. Cette évolution dans spatio- temporelle provient de l’origine de la création de ce mouvement notamment les causes qui ont emmené les pionniers de cette œuvre à créé le GEEAD CI. Selon le Pionnier ANON ASMAN FRANCOIS (1er secrétaire du GEEAD CI 1979-1980), il est né une situation d’incompréhension au Groupe Biblique Universitaire (GBU) d’où nos pionniers et des sœurs et frères étaient membres. Cette incompréhension venait du fait de la prise en compte du Saint Esprit et la manifestation des dons spirituels lors des activités du GBU à cette époque. C’est ainsi que la frange qui croyait au Saint Esprit et en ses manifestations ne pouvant accepter le bannissement ou la relégation de leurs convictions bibliques vont choisir de se retirer pour continuer à prier et garder la foi sur les campus universitaires. C’est alors que le jeudi 15 novembre 1979 les ainés : ANON ASMAN FRANCOIS, NTCHO SAMUEL, GNAMITCHE ABRAHAM, APPATA THOMAS se retrouvèrent dans la chambre de cité du Pionnier ANON ASMAN FRANCOIS et décidèrent de créer le Groupe Evangéliques des Etudiants des Assemblées de Dieu.

Le 16 septembre 1995, le mouvement va connaitre un essor à travers un projet unioniste. Celui-ci s’inscrivait dans l’optique de l’émergence d’un GEEAD CI uni, efficace solide et crédible aux yeux aussi bien de l’église que de l’école ivoirienne, son champ missionnaire. Sous la bannière du SEIGNEUR JESUS CHRIST et à l’initiative du devancier ACHI KOUASSI FIRMIN fut installé le premier bureau exécutif national du GEEAD CI opérant la fusion et l’unification des GEEAD autonomes de Abidjan, de Bouaké et de Yamoussoukro. Issu d’un consensus, ce bureau sera dirigé par le grand frère TIE BI TRAH ALAIN ZAHI dont la tâche principale a été de créer les conditions favorables à la floraison d’un groupe de référence.

De 1996 à 1997, le GEEAD CI sera doté de son logo et son slogan, à savoir : « l’école un champ missionnaire », tiré de Genèse le chapitre 1. Et ce, avec l’initiative du devancier ASSOKO ALAIN. Ensuite, sous le régime du président KOUAKOU KONAN JUSTIN, le groupe évangélique des étudiants sera redéfini en groupe des élèves et étudiants des Assemblées de DIEU. La prise en compte des élèves est justifiée par deux raisons capitales : d’une part, il a été soutenu que l’élève d’aujourd’hui est l’étudiant de demain. Il fallait l’encadrer depuis la base ; d’autre part, les élèves au sein de l’EEAD CI n’avaient aucune structure pour les encadrer. Il faut indiquer que ce mouvement se présente comme une référence identitaire et éthique devant les esprits méchants qui rodent dans nos écoles lycées et universités. En effet, nos autorités, en raison de la laïcité de l’Etat de Côte d’ivoire, ne peuvent pas aller prêcher dans ces lieux. Le GEEAD CI se révèle dès lors comme l’outil indispensable pour ces élèves et étudiants De même ce groupe est comme un repère par lequel le gééadistes peut concilier sa vie scolaire ou estudiantine avec sa vie chrétienne.

Partant, le GEEAD CI devient une référence dans laquelle les membres de divers horizons, de différents domaines et de différentes éducations se rencontrent et partagent des aspirations identiques comme la volonté ferme de plaire à CHRIST et de le servir. De ce point de vue, le GEEAD CI se révèle être un moyen pour se faire, se défaire et se parfaire : se faire, parce que, c’est le lieu où nous apprenons à assumer les responsabilités donc à guider, à diriger les autres en étant à leur service. Se défaire, car au GEEAD CI l’on apprend également à abandonner nos extrêmes pour une conciliation dans nos rapports avec les autres, un lieu pour renoncer temps soit peu à notre moi en acceptant le brisement qu’opère le SAINT ESPRIT dans notre vie. Se parfaire puisque, NOTRE SEIGNEUR JESUS CHRIST nous conduit dans cette mission de vivre selon l’ESPRIT-SAINT, donc d’aboutir à la perfection au temps marqué au son de la trompette.

Au total, le GEEAD CI est pour nous une âme, un abreuvoir et un modèle commun.

Enfin nous présentons les différents présidents du GEEAD CI :

1er PRESIDENT
TIE BI TRAH ALAIN
1996-1998

2ème PRESIDENT
KOUAKOU KONAN JUSTIN
1998-2000

3ème PRESIDENT
GUEU ALBERT BAMBA
2000-2002

4ème PRESIDENT
KOUE BI MATHIEU
2002-2004

5ème PRESIDENT
KANGA TILDERMAIN
2004-2006

6ème PRESIDENT
KOUASSI AYMARD GILLES
2006-2008

7ème PRESIDENT
OZOUKOU FRANCOIS
2008-2012

8ème PRESIDENT
AMANI KOUASSI
2012-2015

9ème PRESIDENT
ENAN JEAN-PAUL
2015-2018

10ème PRESIDENT
M’BRA ANICET-LIONEL
DEPUIS 2018